Le monde médiatique a été sensiblement bouleversé par l’avènement d’internet.

Antoinette Fouque - Les éditions des femmes


Antoinette Fouque - Les éditions des femmes

Une militante sur toute la planète

Aux Nations Unies et sur toute la planète, Antoinette Fouque (antoinettefouque-desfemmes.com/) prend la défense des femmes. Ayant reçu les plus hautes décorations du pays, cette grande dame meurt en février 2014. Elle s’engage en particulier avec Aung San Suu Kyi face à la dictature birmane. Le Collège de Féminologie et le Club Parité 2000 ont été fondés par Antoinette Fouque.

Alliance des Femmes pour la Démocratie : l'engagement politique d'Antoinette Fouque

Plus que jamais active, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie fondée par Antoinette Fouque soutient la gauche, qui relaie le combat pour les droits des femmes. A Strasbourg, elle assure la vice-présidence de la commission des droits de la femme. En ce début de XXIe siècle, les droits des femmes se trouvent toujours en danger et l'AFD (Alliance des Femmes pour la Démocratie) lutte dans le but de réfréner la poussée des extrémismes de tous bords. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie est une structure créée par Antoinette Fouque à l'occasion du bicentenaire de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

Son parcours de l'enseignement à la psychanalyse

Dès 1972, Antoinette Fouque dirige des débats sur la sexualité de la femme avec Luce Irigaray, psychanaliste féministe. Son directeur de thèse n'est autre que Roland Barthes. La jeune femme obtient un Diplôme d'études approfondies. Elle côtoie la romancière Monique Wittig pendant cette période. Le saviez-vous ? Elle est à l'initiative du groupe Psychanalyse et Politique, l'un des courants du Mouvement de libération des femmes, le MLF. Antoinette Fouque a été enseignante après avoir décroché son diplôme universitaires Lettres.

C'est en fréquentant les milieux littéraires que, Antoinette Fouque constate combien les femmes ne tiennent que peu de place dans le monde du livre. Au tout début de la décennie 70, elle crée sa maison d'édition, Les Editions des femmes, en même temps que les Librairies des femmes sur Marseille, Paris et Lyon. Sa société d'édition donne l'opportunité à Antoinette Fouque de défendre la force créatrice des femmes.