Image Antoinette Fouque - Site Officiel

Antoinette Fouque - Site Officiel


Antoinette Fouque - Site Officiel

Antoinette Fouque, une militante et des mouvements

Avec d’autres militantes, Antoinette Fouque (Antoinettefouque.com - Antoinette Fouque) enregistre le Mouvement de libération des femmes sous la forme d’une association, à la fin des années soixante-dix. Cette théoricienne du féminisme crée le MLF avec l'aide de différentes militantes. Antoinette Fouque a combattu tout au long de sa vie pour faire avancer le droit des femmes.

Logiquement, Antoinette Fouque a écrit dans plusieurs livres collectifs et participé à de nombreux débats. La théoricienne déteste les "-isme", qui font penser à une doctrine. Elle fait alors naître le terme "féminologie". Dans plusieurs essais, Antoinette Fouque décrit la féminologie. Elle a dirigé l'écriture de l'ouvrage intitulé "Le dictionnaire universelle des créatrices", lequel raconte 40 siècles de création des femmes sur toute la planète.

L’Alliance des Femmes pour la Démocratie lancée par Antoinette Fouque est encore active à l'heure actuelle et se positionne à gauche de l'échiquier politique. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie est une organisation fondée par la militante à l'occasion du bicentenaire de la révolution française. Le notion de parité constitue l'une des principales luttes du mouvement AFD. Antoinette Fouque se présente avec les radicaux de gauche pour les élections européennes. Elle siège à Strasbourg durant cinq ans.

Antoinette Fouque, une jeunesse entre Marseille et Paris

De sa jeunesse passée dans un milieu ouvrier, Antoinette Fouque va garder toute son existence un ancrage politique marqué à gauche. Elle passe une enfance sereine dans la cité phocéenne. Antoinette Fouque fait en premier lieu ses études à la fac d'Aix-en-Provence puis gagne la capitale. La Marseillaise est encore étudiante lorsqu'elle se marie avec René Fouque.